arrow_back

Rouen / La Bouille La Seine à Vélo

19,50 Km
1 h 18 min
Je débute / En famille
17 Voir toutes les photos Rouen / La Bouille
Rouen
La Bouille
Les clochers de la capitale normande laissent place aux grues du premier port exportateur de céréales d'Europe qui accueillent des cargos gigantesques mesurant presque 300 m pour les plus longs ! Petit à petit, l’ambiance portuaire laisse place aux villages de grès et colombages si typiques de la Normandie. Vous voici au cœur du Parc Naturel Régional des Boucles de la Seine Normande où règne une ambiance reposante rythmée par le va-et-vient des navires. Avant de prendre le bac de Seine pour rejoindre La Bouille, faites une halte aux jardins du château de Soquence qui offrent un très beau point de vue sur le fleuve. Sur l’autre rive, vous apercevez le château de Robert le Diable, gardien de cette boucle de la Seine. La Bouille, village natal d’Hector Malot et source d’inspiration pour les peintres impressionnistes constitue une halte agréable.
12 m 23 m

L'itinéraire

Depuis les quais de Rouen, l’itinéraire cyclable emprunte uniquement des voies en site propre (pistes cyclables ou voie vertes) enrobé souvent partagées avec les piétons (quais de Seine, chemin de halage).
Vigilance accrue sur les quais de Seine à Rouen malgré une largeur très importante en raison de l’absence de protection contre les risques de chute dans la Seine et d’une présence importante de piétons et joggers.
Passage peu lisible sous le pont Flaubert pour rejoindre la piste cyclable de l’avenue Nansen.
Nécessité d’emprunter le bac à Sahurs pour rejoindre La Bouille.

Gares SNCF

  • Gare TGV et TER à Rouen
  • Réseau Astuce Rouen : Métro, bus, Fast, Téor desservant la totalité de l’agglomération Rouennaise et réseau TAE à Elbeuf desservant l'aggloméation elbeuvienne et notamment la gare SNCF située à Saint-Aubin-lès-Elbeuf
  • Terminal gare autocars longue distance : avenue Champlain (Paris, Caen, Lille)

Bacs sur Seine

  • Bac de La Bouille (gratuit)

A ne pas manquer

  • Cathédrale Notre Dame de Rouen : Au cœur de la ville historique, la cathédrale résume l'évolution de l'art gothique, depuis le début de sa construction au XIIe siècle sur les fondations d'une basilique du IVe siècle et d'un ensemble roman du XIe. Détruite lors des invasions vikings en 841, puis, partiellement, en 1944, par les bombardements alliés, la cathédrale est un édifice vivant, en perpétuelle évolution. Sa flèche de fonte s'élève à 151 mètres (la plus haute de France) depuis le XIXe siècle. La cathédrale est également la seule de France à bénéficier d'un palais archi-épiscopal attenant encore occupé par un archevêque. Le chœur de la cathédrale abrite les tombeaux des ducs de Normandie, parmi lesquels Rollon, fondateur du duché en 911, ainsi que le cœur de Richard Coeur de Lion, roi d'Angleterre et duc de Normandie.
  • Le Gros Horloge : Symbole de la ville situé dans une des rues commerçantes piétonne, cet ensemble architectural est constitué d'un beffroi gothique, d'une arcade et d'un cadran Renaissance et d'une fontaine du XVIIIe siècle. Le beffroi abrite les cloches de la ville et l'un des plus anciens mécanismes d'horlogerie d'Europe qui a été en fonctionnement du XIVe siècle à 1928. À l'intérieur, la scénographie contemporaine du parcours dévoile l'envers du décor de ce monument exceptionnel dédié au temps : la salle des cadrans, les anciens appartements du gouverneur de l'horloge, le beffroi et le mécanisme du XIVe siècle, les premières cloches municipales ainsi qu’un panorama unique sur la ville.
  • Quartier des Antiquaires (Saint Maclou) : Prenez le temps de flâner dans les ruelles du quartier Saint Maclou ,les maisons à pans de bois enjolivent les superbes devantures des boutiques et restaurants. La rue piétonne vous emmène de la place du Lieutenant Aubert et sa vue sur l’Abbatiale Saint-Ouen jusqu’à la Place Barthélémy et sa vue sur l’église Saint-Maclou et sa façade faite de dentelle. Parsemés dans la rue, des petits passages étroits symboliques de l’organisation des rues à l’époque médiévale, vous donneront envie de vous perdre et découvrir de nouveaux trésors. Ne manquez pas l'insolite Aitre Saint Maclou, ancien cimetière médiéval et aujourd'hui hâvre de paix qui vient tout juste d'être restauré.
  • Jeanne d'Arc : Jeanne d’Arc à Rouen, un personnage emblématique de la ville. Elle est omniprésente dans les rues, les places et les monuments de la capitale de Normandie… De la Tour de la Pucelle, en passant par la Place du Vieux Marché et la Cathédrale Notre-Dame, un parcours retrace ses dernières heures au détour des rues de la ville.
  • L’Historial Jeanne d’Arc à Rouen : se situe dans les bâtiments de l’Archevêché. Il abrite les vestiges de la salle de l’Officialité où fut prononcée la condamnation de Jeanne d'Arc en 1431 et où se déroula le second procès qui en 1456, annula le premier. La scénographie retrace les visages et les histoires de « Jeanne » grâce aux nouvelles technologies dans un cadre médiéval.
  • Le Musée des Beaux-Arts : Ouvert en 1809, il est l'un des premiers musées de France par la richesse de ses collections, couvrant toutes les époques (du XVIe au XXe siècle) en peintures, dessins, sculptures et objets décoratifs : Caravage, Vélasquez, Poussin, Rubens, Puget, Delacroix, Géricault, Modigliani, Duchamp... y sont exposés. On y admire également la plus importante collection impressionniste hors de Paris : Monet, Pissarro, Renoir, Sisley. Il est rénové en 1994 par l'architecte d'intérieur Andrée Putman qui crée de vastes espaces et lumineux, notamment le jardin des sculptures, dédié à la contemplation et la détente.
  • Parc du château de Soquence : Visible depuis l'itinéraire cyclable, le parc du château de Soquence se visite du 1er juillet au 10 août.
  • Traversez la Seine en bac (Gratuit) ! Si les ponts normands restent le moyen le plus aisé pour franchir la Seine, nombre de personnes continuent d’utiliser les bacs pour passer d’une rive à l’autre. Autrefois unique moyen pour traverser le fleuve, les bacs en Seine-Maritime constituent une tradition fluviale qui perdure et demeure un véritable maillon social prisé des seinomarins… et des touristes ! 
  • La Bouille : La Bouille terre natale de l’auteur de « Sans famille », Hector Malot, est un charmant petit village des bords de Seine construit au pied d'impressionnantes falaises. Lieu de villégiature réputé des Rouennais, La Bouille a su séduire Turner, Sisley, Gauguin qui ont peint une des plus belles courbes de la Seine. La Bouille remonte aux Celtes. Dès le XIe siècle le village oriente son économie vers le fleuve. Au XVIe siècle, elle arme au long cours et fait le commerce de marchandises exotiques. La création des « batels » bouillais, fait du port un point de passage obligé, les commerces se développent. Après la 2nde guerre mondiale, le trafic fluvial décline, et le village se reconvertit dans le tourisme.

Vous avez aimé ?

Vous aimerez surement ça aussi...
Incontournable
Incontournable

L'avis des voyageurs

sur Rouen / La Bouille
Note des internautes (0) 0,0
Options & légendes
Légende
Voie cyclable
Liaisons
Sur route
Alternatives
Parcours VTT
Parcours provisoire